Le bien-être au travail peut être défini comme un ensemble de facteurs plus ou moins identifiables et susceptibles d’influencer la qualité de vie au travail des collaborateurs. La qualité de vie au travail impacte de manière importante la motivation et donc la productivité de vos équipes.

Motiver ses collaborateurs

« Les meilleures choses qui arrivent dans le monde de l’entreprise ne sont pas le résultat du travail d’un seul homme. C’est le travail de toute une équipe. » – Steve Jobs

Vous vous demandez comment motiver vos collaborateurs ? Voici nos 10 tips pour y parvenir :

  1. Adoptez un management motivant et responsabilisant

Depuis ces dernières années, le management évolue et laisse place à un management moins pyramidal, le management collaboratif.

Cette nouvelle façon de manager vise à écouter ses collaborateurs et à leur laisser davantage la parole dans la mise en place de la stratégie de l’entreprise.

Placer vos collaborateurs au cœur du processus décisionnel, en les impliquant dans les prises de décision, représente une réelle source de motivation pour ces derniers. Faites confiance à vos collaborateurs !

Pensez également à fixer des objectifs ambitieux et réalisables à vos collaborateurs, pilotez ces objectifs en adaptant votre niveau de délégation et les modalités de suivi à chacun de vos collaborateurs. En parallèle, il est important de développer une culture du feedback, partagée par tous.

Et n’oubliez pas, la communication est la clé de la réussite !

« L’une des meilleures façons d’aider quelqu’un est de lui donner une responsabilité et de lui faire savoir que vous lui faites confiance. » Booker T. Washington

  1. Placez la reconnaissance au cœur de votre management 

Tout être humain a besoin de reconnaissance que ce soit dans sa vie personnelle ou bien professionnelle.

La reconnaissance permet d’attribuer à chacun le respect qu’il mérite, mais également de développer l’estime de soi.

Il est important de reconnaître la personne, son travail, ses efforts et ses résultats.

Si le travail fourni est correctement effectué, n’hésitez pas à le complimenter. Même si le travail demandé est un échec, pensez à reconnaître les efforts de la personne pour effectuer ce travail.

Vous pouvez également récompenser la personne en elle-même, pour son comportement, notamment esprit d’équipe et entraide.

Toutefois, adaptez votre niveau de reconnaissance à la situation afin de ne pas décrédibiliser l’acte.

  1. Managez les compétences

La gestion de compétences est un autre levier particulièrement important quant à son impact sur la motivation des collaborateurs.

Former vos collaborateurs c’est leur permettre d’apprendre, d’approfondir leurs connaissances, et ainsi d’évoluer.

Au-delà de donner du sens à leur vie professionnelle, cela vous permet de maintenir le niveau de compétences nécessaire à la mise en place de votre stratégie et à l’atteinte de leurs objectifs. La gestion de compétences vous permet de préparer le capital humain de votre entreprise à relever les défis de demain.

Il est ainsi nécessaire (au-delà du fait que cela soit obligatoire) d’être acteur dans l’évolution professionnelle de vos collaborateurs pour éviter ennui, démotivation et in fine absentéisme ou présentéisme.

Les RH d’une entreprise sont sa plus grande force si elles sont tenues en éveil, actrices du développement, en capacité d’innover et forces de proposition ce, au service d’une finalité commune aux collaborateurs et à l’employeur : la performance durable.

Cet axe de développement et de motivation pourra être mis en œuvre de différentes manières : animations, conférences, workshop, e-learning, stages ou encore séminaires.

La gestion de compétences contribue à l’évolution professionnelle des collaborateurs.

Le manager décide d’investir en son collaborateur afin qu’il ait les ressources nécessaires pour évoluer au sein de son entreprise.

De son côté, le collaborateur se sent davantage en confiance et a envie de s’investir au sein d’une entreprise dans laquelle il se sent bien et impliqué.

  1. Construisez avec vos collaborateurs leur évolution de carrière

Au-delà de la formation, l’entreprise doit permettre à ses collaborateurs d’évoluer au sein d’un même service ou favoriser la mobilité entre différents services.

En intégrant l’entreprise, il est important que le collaborateur ait conscience qu’il pourra évoluer au sein de celle-ci.

Ainsi, en parallèle de la gestion de compétences, l’entreprise doit s’engager dans la gestion de carrière de ses collaborateurs. L’objectif étant de les accompagner et de les conseiller au quotidien sur leur projet professionnel. L’entretien professionnel obligatoire tous les deux ans est, à ce titre, intéressant dans la mesure où il permet de réfléchir aux perspectives d’évolution de chacun au sein de l’entreprise.

  1. Créez un environnement de travail propice à la performance collective 

L’environnement de travail participe pleinement au bien-être des collaborateurs.

Au-delà du respect des règles de sécurité et d’hygiène, certains aménagements peuvent booster la motivation de ces derniers.

Créer des espaces de coworking, cela favorise la convivialité, en optimisant la communication et l’esprit d’équipe.

Permettez à vos collaborateurs de faire des pauses et de réduire leur stress en aménageant un espace détente.

Par ailleurs, la mise à disposition d’une cantine healthy (ou de fruits en libre-service) entraîne vos collaborateurs à manger équilibré, ce qui améliore leur concentration et donc leur productivité.

Enfin, les nouvelles technologies peuvent nettement améliorer le quotidien de vos collaborateurs… Pensez-y !

  1. Pensez digital 

Aujourd’hui, les collaborateurs attendent de l’entreprise qu’elle favorise leur épanouissement et leur vie personnelle… Grâce au digital, tout cela est possible !

En 2018, de plus en plus d’entreprises réfléchissent à la flexibilité du travail et notamment au télétravail. Cette nouvelle façon de travailler permet aux collaborateurs de s’adapter, de s’organiser et de trouver un meilleur équilibre entre leur vie professionnelle et personnelle. Encore un moyen de diminuer leur stress et d’optimiser leur productivité !

Mais le digital offre surtout la possibilité pour les collaborateurs d’avoir accès à un maximum d’informations sur un seul et même support.

Pensez également au blended learning (compilation de la formation en ligne et de la formation terrain) ! Le présentiel sera axé essentiellement sur la mise en pratique et en situation. Ce type de formations permet une meilleure appropriation des contenus et une diminution des coûts de formation.

D’une autre manière, le digital offre la possibilité aux collaborateurs de devenir les ambassadeurs de l’entreprise (via les réseaux sociaux). Cette démarche peut être intéressante dans la mesure où elle créé un fort sentiment d’appartenance, source de motivation.

Toutefois, ces nouvelles pratiques devront être accompagnées et encadrées.

  1. Adoptez de nouvelles habitudes

La culture d’entreprise représente un moyen de différenciation, de par ses valeurs et ses rituels.

La création et l’appropriation de ces rituels au quotidien, favorise la convivialité et permet de promouvoir le vivre ensemble.

Ces derniers peuvent être organisés pendant ou en dehors du temps de travail.

Pensez à accueillir vos nouveaux collaborateurs et à saluer vos équipes afin de contribuer à créer une ambiance chaleureuse.

En chaque début de semaine, faites le point autour d’un petit déjeuner avec vos collaborateurs.

Organisez régulièrement des réunions avec vos équipes en conciliant les temps d’information, d’échange et de co-construction.

Enfin, prenez le temps de fêter des occasions spéciales tels que les anniversaires, Noël ou encore les réussites de l’équipe.

Ces différents rituels représentent des moments de partage, de communication et permettent de renforcer la performance collective.

  1. Faites appel à de nouvelles compétences

Nombreuses sont les prises de conscience sur la nécessité et l’intérêt partagé d’offrir des conditions favorables au bien-être des collaborateurs. Ainsi, les entreprises sollicitent de nouvelles professions tel que les coachs, les consultants, les Chief Communications Officer (CCO) ou bien les Chief Happiness Officer (CHO).

Les coachs peuvent être sollicités afin de faciliter une prise de poste ou de lever les freins à la performance individuelle (problématiques de communication, de délégation, d’absence de confiance en soi…) ou collective (conflits, absence de cohésion ou difficulté à travailler en équipe, nécessité de partager une stratégie, de définir un plan d’actions…).

Les consultants conseillent plus particulièrement le dirigeant ou le manager à définir un schéma organisationnel et une organisation du travail permettant l’atteinte des objectifs.

Les « Chief Communications Officer » et les « Chief Happiness Officer » sont intégrés à l’entreprise et ont pour missions de s’assurer que les collaborateurs sont performants sur leur poste, qu’ils s’épanouissent dans leurs missions, ou encore de l’existence de relations harmonieuses entre les collaborateurs et la hiérarchie.

Ainsi, l’objectif est de créer des conditions favorables à l’épanouissement de chacun.

  1. Un esprit sain dans un corps sain

Le sport n’est pas seulement bon pour la santé, il est également un moyen d’optimiser la productivité de vos collaborateurs.

Encouragez la pratique du sport en aménageant une salle de sport au sein de votre entreprise ou bien en proposant à vos collaborateurs une réduction à l’inscription dans une salle de sport.

Faire du sport en entreprise c’est aussi faire du sport ensemble, et ainsi, apprendre à se connaître. Afin d’optimiser l’esprit d’équipe, pensez à organiser des challenges entre équipes ou services.

Par ailleurs, certaines activités, comme le yoga, permettent d’apaiser l’esprit et donc d’optimiser la concentration de vos collaborateurs. D’une manière générale, la pratique du yoga améliore notre qualité de vie et notre santé.

Comme vous l’aurez compris, encourager la pratique du sport c’est motiver ses équipes en boostant leur productivité et leur performance !

  1. Enfin, encouragez vos collaborateurs à développer leur bien-être au-delà du cadre professionnel

Le stress est un frein à la motivation et à la performance et ainsi, l’employeur peut contribuer à une meilleure gestion et évacuation de ce stress en proposant des activités de nature sportive ou culturelle à ses collaborateurs, en dehors du temps de travail.

Ces activités permettent aux collaborateurs de nourrir leur culture, leur ouverture d’esprit, et ainsi de les former au-delà du cadre professionnel.

Les activités comme le théâtre, le chant, la danse ou encore l’art peuvent vous permettre de découvrir de nouveaux talents et de développer l’imagination de ces derniers.

Au-delà de ces bénéfices, ces activités favorisent une meilleure cohésion et communication au sein et entre les équipes. Cela peut ainsi contribuer à faciliter la transversalité au quotidien.

« Ne pensez pas à l’échec, pensez aux opportunités que vous risquez de manquer si vous n’essayez pas. » – Jack Canfield